Logo d'Equihen-Plage

Notre histoire

Petit port de pêche jusqu'au début du siècle, Equihen-Plage est devenue commune en avril 1939. Son histoire est intimement liée à celle de la pêche. Le paysage maritime a conservé toute sa beauté et son charme. René Bazin dans son roman "Gingolph l'abandonné" a fort bien décrit le pittoresque d'Equihen-Plage qui s'est enorgueilli d'être le séjour de prédilection pour les artistes et les peintres : Caffier le fréquenta au début du siècle, Gil Franco y habita, Chintreuil, Debrasse, Demizel, De Palézieux ont aussi travaillé et demeuré à Equihen-Plage sans oublier Jean-Charles Cazin le peintre du Boulonnais par excellence. La mairie de construction récente et l'église Saint-Pierre renferment plusieurs tableaux de ces artistes. Equihen-Plage a su rebondir, offrant aujourd'hui l'image d'une ville moderne mais proche du passé que vous prendrez plaisir à découvrir.

 

Falaise d'Equihen-Plage